samedi 19 février 2011

Montessori : Pédagogie scientifique (tome 1)


Pédagogie scientifique : La maison des enfants


Sommaire

Introduction
Considérations critiques
Antécédents de la méthode
L'ambiance
La santé
La nature dans l'éducation
L'homme rouge et l'homme blanc
Généralités sur l'éducation sensorielle
Les exercices
La maîtresse
La pierre de touche
Parallèle entre l'éducation des enfants normaux et celle des déficients
Parallèle entre notre pédagogie et la pédagogie expérimentale
Le langage graphique
Enseignement de la numération et début de l'arithmétique
Le dessin et l'art représentatif
L'art musical
L'éducation religieuse
La discipline
Conclusions
Le quadrige triomphant
Ordre et progression dans la présentation du matériel
 


Avant de commencer : ce qui suit n'est qu'un résumé du livre tel que je l'ai perçu. Je serais contente de savoir ce que vous en pensez si vous avez lu ce livre ! Et sinon, n'hésitez plus !

L'ambiance


L'aménagement est primordial! Pour Montessori, le mobilier adapté, l'accès libre au matériel, la qualité de l'ordre et du silence sont indispensables à l'environnement de l'enfant. Les deux derniers points sont particuliers, car ils impliquent un apprentissage de l'enfant, alors que les deux premiers concernent plutôt le matériel lui-même.
  • A l'époque (début du XXe siècle), aucun objet n'est à leur mesure de l'enfant. Montessori va révolutionner cet aspect de la vie quotidienne de l'enfant de son époque en prenant en compte sa morphologie. Aujourd'hui une grande partie des objets (et la quasi-totalité dans les écoles françaises) à sa version enfant, c'est-à-dire adaptée aux petites mains.
  • Tout ce matériel ne serait pas montessorien s'il était sur des étagères inaccessibles ou dans des armoires fermées à clé. L'enfant doit pouvoir choisir et prendre ce dont il a besoin  grâce à l'accès libre. Note : chaque plateau est unique, il doit donc attendre si un autre enfant l'utilise.
  • Le matériel doit être en ordre et propre. Pour cela, il est disposé sur des étagères à hauteur d'enfant, souvent dans des plateaux avec poignées pour être transporté facilement. L'enfant doit ranger le matériel exactement comme il l'a trouvé ; et lorsqu'il salit le matériel ou la salle de classe, il a la possibilité de nettoyer.
  • Pour le silence, Montessori invente des exercices pour faire prendre conscience à l'enfant qu'il peut être totalement silencieux et donc maître de son corps. Lors du travail, l'enfant doit avoir la possibilité de se concentrer uniquement sur son activité, ainsi il a besoin de silence. Attention, cela ne veut pourtant pas dire que l'enfant doit se taire dans la salle de classe.
La nature


Montessori attache une grande importance à la relation que l'enfant entretient avec la nature.
  • Dès la naissance, l'enfant doit être en contact physique avec la nature, c'est-à-dire qu'il faut lui permettre de découvrir les plaisirs qu'offrent les éléments naturels dans leur environnement. La nudité est abordée comme un moyen de se rapprocher de la nature et des sensations qu'elle peut procurer (marcher pieds nus, nager dans une rivière, sentir la pluie sur soi,  mais aussi voir les étoiles briller la nuit, goûter les fruits que l'on vient de cueillir...).
  • Les "soins empressés" sont mis en place quotidiennement dans les activités. S'occuper de plantes et d'animaux, avoir un jardin potager, étudier la faune et la flore ; l'enfant intervient directement sur la nature et sa soif de connaître le monde est ainsi comblée.
    La liberté


    La pédagogie Montessori considère que l'enfant doit être autonome et libre.
    • Elle choisit la métaphore du seigneur avec ses serfs pour montrer que la dépendance est un obstacle à la liberté. Le seigneur est maître de ses serfs ; or il est servi et nourri par eux : il vit donc grâce à eux, ne peut se passer d'eux. En apprenant à l'enfant à être autonome, de ne plus être dépendant des adultes, on lui donne la possibilité d'être libre.
    • "Sa liberté doit avoir comme limite l'intérêt collectif, et comme forme ce que nous appelons l'éducation des manières et des gestes." (p.38)
    • Une force intérieure permet à l'enfant d'exercer sa liberté ; l'ambiance n'est là que pour favoriser cette liberté, non pour la créer.

    Education sensorielle & vie pratique

    La volonté de rendre l'enfant autonome amène à lui donner la possibilité d'exercer ses 5 sens et de s'entraîner aux gestes de la vie quotidienne. Les deux aspects (sensoriel et autonomie dans le quotidien) sont étroitement liés, car l'un permet de faire l'autre. Le perfectionnement de ses gestes et de ses sens lui permet d'avoir une grande aisance dans les situations quotidiennes. Il peut se laver, s'habiller, se servir, manger, vivre sans l'aide d'un adulte (plus ou moins).
    En sortant les actions de leur contexte, l'enfant n'a pas de pression ou de nécessité de résultat. Il peut alors se concentrer, prendre le temps dont il a besoin, et répéter l'exercice autant de fois qu'il le souhaite.


    Matériel de développement

    Montessori a créé un matériel permettant à l'enfant d'appréhender les concepts mathématiques et les différentes qualités des objets. Comme pour l'éducation sensorielle et les exercices de vie pratique, le fait de  décontextualiser permet à l'enfant d'intégrer des notions simples, puis de plus en plus complexes. D'abord, il apprendra la qualité de grandeur ou de largueur, puis il verra la numération, et passera enfin à l'arithmétique.

    [Je reviendrais sur le matériel utilisé dans un autre article.]

      A suivre...
      Numération & arithmétique
      L'écriture & la lecture

      Aucun commentaire:

      Enregistrer un commentaire